Petropur en ligne [en développement]

Fiction transmédia présentement en développement, Petropur en ligne plongera le public dans la guerre de communications entre industriels et écologistes. L’histoire est racontée à même la page Facebook de l’entreprise familiale au coeur du conflit. Une satire au ton décalé qui détourne les codes du marketing.


À PROPOS

À l’origine du concept, une question toute simple: qu’arriverait-il si la fille d’un magnat de l’industrie basculait dans le camp écologiste et en devenait une star montante? La page de PetroPur raconte ainsi l’histoire de Julie, jeune diplômée en marketing web, qui est embauchée par son père pour gérer la page Facebook de l’entreprise familiale PetroPur. Un incident fait déraper la campagne marketing tout juste entamée et pousse Julie dans le camp adverse, celui de Greenlove, une ONG écologiste redoutable.

Tournage prévu en 2017. Pour suivre la webfiction à venir, likez la page:
www.facebook.com/PetroPur


PRIX

Le projet en développement Petropur en ligne a remporté le prix TV5Monde du meilleur concept de websérie au Festival Tous Écrans, basé à Genève en Suisse. Réalisée par Julien Boisvert et produite par Tapis Rouge Films, cette fiction interactive se déploie en 20 capsules de deux minutes à travers la page Facebook d’une grande pétrolière, soudainement piratée par des activistes écologistes.

Le prix honorifique a été attribué au concept le plus prometteur parmi les sept projets sélectionnés à travers la francophonie en octobre 2015. Le jury a choisi Petropur en ligne pour ces raisons: «Pour un projet véritablement interactif qui traite d’un sujet sérieux et qui le dynamite par son traitement décalé et subversif.» (Source: www.Tous-ecrans.com/2015/site/fr/le-festival/palmares-2015)

Cette fiction est collée à un sujet d’actualité – l’exploration pétrolière – qui a déclenché au Québec et ailleurs dans le monde une guerre d’images sans précédent. Pétrolières et ONGs écologistes se battent à coup de relationnistes, d’armées de publicitaires et de spécialistes en réseaux sociaux pour gagner l’opinion publique. Le projet met en scène cette guerre marketing sur fond de crise climatique, mais à travers un roman-feuilleton léger et mélodramatique.

En terminant, Julien Boisvert tient à féliciter les autres projets nominés:

It’s a basketball world (BrainWorks, Frédéric Baillif et Thierry Tripod) – Suisse
Euh saison 2 (Grizzly Films, Brieuc de Goussencourt) – Belgique
Président (Darjeeling, Noam Roubah) – France
Augmented club (Ombudfilms, André Kuenzy) – Suisse
Le 9ème mois (Instants Productions, Patrick Séverin) – Belgique
City Manifesto (To Be Continued, Vincent Brançon) – France

Logo Conseil des arts du Canada

Le Conseil des arts du Canada a rendu possible la participation au Festival Tous Écrans.


ABOUT THE PROJECT

What happens when a corporate Facebook page is highjacked by the enemy camp?

This interactive short narrative tells the story of Julie, newly graduated from a web marketing school, hired by her father to manage the page of PetroPur, a family-based oil company. An incident derails the marketing campaign just launched and pushes Julie in the enemy camp, the camp of Greenlove, a powerful NGO based in Toronto. The story is told entirely from the perspective of the Facebook page managed by Julie.

Developed by Quebec filmmaker Julien Boisvert, this project has won « Best concept for an interactive short film » in Europe last year. Tapis Rouge Films and Julien are waiting for the green light of funders to start the PetroPur Page’s production.

A satire on the tremendous battle of images between oil companies and NGOs in Canada, done with renowned partners: Spira, Paraloeil, ACPAV

About the filmmaker
Julien Boisvert is a new media filmmaker and a culture-jammer/queer activist.

He studied video production at Concordia University (2006) and contemporary history at the Université du Québec à Montréal (2002). A recipient of three Québec Arts Council grants, this resident of Quebec City has developed an approach that blurs boundaries between presumed binaries. Julien seeks to generate cognitive dissonances in the public mind. Culture jamming is an important part of his inspiration.

See some of his artwork:
http://nousmedia.ca/video-transmedia